Alex Lutz, Ana Girardot, Kristin Scott Thomas, Par les membres ayant fait le plus de critiques, Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs, Les meilleurs films de tous les temps selon la presse, Un printemps à Hong-Kong Bande-annonce VO, Le Voyage extraordinaire de Seraphima Bande-annonce VF. 195 abonnés Les jeunes acteurs se montrent convaincants, et, si le récit se révèle parfois confus, l'intrigue fonctionne jusqu'au bout. 2 pour chacune des deux heures de film gaspillées. Il y’a donc un fossé dans le cinéma des seniors d’aujourd’hui, alors qu’une très faible poignée vise juste, les deux autres parties se dirigent vers une façon de faire barbante et peu enthousiasmante, car beaucoup moins maîtrisée qu’il y’a maintenant vingt années. Action; Animation; Biopic; Comédie Lire ses 127 critiques, Suivre son activité Comme prévu, le Dalhia Noir distille son petit parfum vénéneux. Critiques sur Le dahlia noir (BD) (26) ... A l'origine, j'avais découvert le dahlia noir grâce au film de Brian de Palma. Le Dahlia noir (The Black Dahlia) est un film américano-germano-français réalisé par Brian De Palma, sorti en 2006. Un sentiment de partagé, un! Revue de presse | Et dieu que je me suis fait chier... en fait je ne suis pas rentré dans le film à un seul moment ! Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Le réalisateur des Incorruptibles impose son savoir-faire dans une mise en scène formellement séduisante mais peine à en restituer l'essentiel. Il paraît que dans le roman d’Ellroy c’est pareil. : Dommage que le début de ce film soit si compliqué : scénario trop tarabiscoté, fausses pistes perturbantes, situations et personnages sont assez inextricables. Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur le livre Le Dahlia Noir (504 pages) : résumé, couverture, notes et critiques des membres Kifim. Un polar noir américain de Brian de Palma, adapté du roman de James Ellroy. Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty, Claire Nadeau, De Il s'agit d'une suite d'une infime partie des scènes présentes dans le roman, très difficile a suivre. Lire ses 543 critiques, Suivre son activité Brian De Palma s'ébroue dans un inépuisable coffre aux merveilles. (...) De Palma réussit à signer un film noir référentiel aux mythes littéraires et cinématographiques, à l'univers d'Ellroy, mais aussi à ses propres films. Recrutement | Anne-Claire Dolivet, Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs, Les meilleurs films de tous les temps selon la presse, Un printemps à Hong-Kong Bande-annonce VO, Le Voyage extraordinaire de Seraphima Bande-annonce VF. On se retrouve plongé dans les années 40 sans soucis, mais suivre l'enquête s'avère déjà plus difficile à rendre pour le réalisateur. (...) Brian de Palma en signe une adaptation habile, structurée par un scénario préçis et servie par des comédiennes (...) en état de grâce. Le corps d'Elizabeth Ann Short a été retrouvé atrocement mutilé, coupé en deux au niveau du bassin et vidé de son sang dans un terrain vague de Los Angeles le 15 janvier 1947. 107 abonnés 1635 abonnés Brian De Palma, en maitre du suspense, a encore frappé fort avec ce " Dahlia noir" pour en faire un thriller sanglant. Les acteurs jouent mal, ils n’y croient pas, il suffit de voir Eckhart et Johansson en couple d’énervés compulsifs pour se rendre compte de la supercherie. 12 abonnés Il est rétro, jazzy (...). Valérie Lemercier, Sylvain Marcel, Danielle Fichaud, Avec 81 abonnés Film à éviter. Âgée de 22 ans, Elizabeth Short s'était installée à Hollywood dans le but de devenir actrice. Agée de 22 ans, Elizabeth Short, le célèbre " Dahlia noir ", a souffert le martyre avant de mourir. (...) le nouveau De Palma nous ennuie, se traîne en longueur, joue avec une esthétique proche de celle des Incorruptibles et moins séduisante que celle de Hanson. Coup de chapeau également aux comédiennes avec la très belle Mia Kirshner (Elisabeth la fille assassinée), Hilary Swank (la troublante Melle Lindscott) et Scarlett Johansson que l'on voit trop peu. Gérard Depardieu, Catherine Frot, Jean-Pierre Darroussin, De Il y’a cinquante ans, ce film aurait été un grand et fameux succès. 4 abonnés (...) Le Dahlia noir manque de clair-obscur. CGU | Encore une adaptation ratée. (...) Après avoir lu le livre, pas la peine de voir le film. La lecture du livre vous procure une grande émotion et nous fait vraiment pénétrer dans le L.A. des années 50. Premier volet du quatuor de Los Angeles écrit par James Ellroy sur le meurtre de Elizabeth Short. Et je déteste le casting ! Le Dahlia Noir, un film de Brian De Palma | Synopsis : Dans les années 1940, à Los Angeles, Bucky et Lee, deux inspecteurs, s'attaquent à une affaire de meurtre particulièrement difficile. Lire ses 1 709 critiques, Suivre son activité Après, j’ai dit ciao. Je n'arrive toujours pas à le comprendre, mais au final ça rend le tout chiant et pesant, voir long. Dommage que le scénariste Josh Friedman n'ait pas sacrifié la multitude d'intrigues secondaires (...) pour se concentrer sur le mystère du Dahlia Noir (...) qui offre les moments les plus fascinants de ce thriller gothique. Fidèle au livre, il peint un Hollywood décadent et malsain à souhait. Qui sommes-nous | Ouais ça me laisse de marbre... J'aurai tellement aimé dire que c'était un film incompris... Alors qu'encore une fois sur le papier tout partait pour le mieux. Pas un instant on n’y croit. Critique de Le Dahlia Noir par Sergent Pepper Il faudrait ne pas avoir lu le bouquin pour éventuellement apprécier le film. Oh, du fric, il y en a. Les décors, les costumes... Mais ça tourne à vide, ça fait artificiel, poussif. Les révélations, censées apporter de la surprise et un certain renouvellement dans l’intrigue, ne sont qu’au final des passages gênants qu’on est bien heureux d’avoir passé. Accueil; Critiques de films. Les scènes sont admirablement mise en scène et la photo est très belle. Il a su se débrouiller dans bon nombre de rôles, dans celui-ci il met son charisme en suspens et ses traits physiques en léthargie. C'est une mauvaise adaptation, je vous conseille de lire le livre et de ne pas regarder ce film. Retrouvez toutes les infos sur le film Le Dahlia noir sorti en 2006 - Synopsys, casting du film; notes et critiques des membres Scarlett Johansson charmante, comme toujours... et qui choisit toujours aussi mal ses films. Avec Si la première demi-heure, hautement fidèle, augure du meilleur, tout s'écroule trop rapidement. Lire ses 2 443 critiques, Suivre son activité UN FILM D'AUTEUR. J'en attendais beaucoup de par le casting, le sujet et la bande annonce (qui pour une fois donne envie), mais au final quelle déception. Le Dahlia Noir, un film de Brian De Palma | Synopsis : Dans les années 1940, à Los Angeles, Bucky et Lee, deux inspecteurs, s'attaquent à une affaire de meurtre particulièrement difficile. Et tant pis. 42 abonnés Alex Lutz, Ana Girardot, Kristin Scott Thomas, Avec Un conseil : prendre 4 comprimés de Doliprane AVANT la projection. Déjà l'univers faisait toc, les personnages, les costumes, les décors, tout me semblait tellement faux ! Je ne parlerai que de ce que j’ai vu: la première heure. Il s’agit de l’adaptation d’un roman lui-même basé sur une histoire vraie, celle d’une jeune femme retrouvée morte et atrocement mutilée en 1947 dans la région d’Hollywood. C’est triste de voir Aaron Eckhart cabotiner aussi lamentablement quelques semaines après l’avoir vu si excellent dans "Thank you for smoking". On peut avoir du mal à trouver nos repères au fil de cette intrigue complexe qui multiplie les personnages, embrouille les péripéties et désarticule la chronologie. 61 abonnés Grjngo - … Même sentiment vécu pour le spectateur lorsqu’il a quitté la salle. Un polar noir américain de Brian de Palma, adapté du roman de James Ellroy. Le Dahlia Noir est un polar réalisé par Brian de Palma en 2005. L'affaire du Dahlia noir : Suivi de Complément d'enquête : Les nouvelles preuves Steve Hodel 3 critiques Le 15 janvier 1947, le corps d'une femme est retrouvé coupé en deux dans un terrain vague de Los Angeles. Et même là, peu de choses à sauver. (...) Utilisant force studio, costumes, fards en tous genres, il grossit tous les traits d'une histoire qu'il complexifie à loisir. Il s'agit d'une adaptation du roman Le Dahlia noir de James Ellroy, lui-même inspiré de l'affaire du Dahlia noir. Le roman de James Ellroy est un grand classique des romans policier et un véritable chef d'oeuvre littéraire. Basé sur un roman de James ELLROY du même nom édité en 1987, il est lui-même inspiré de la véritable affaire du Dahlia Noir, qui fait référence au meurtre d’Elisabeth Short, une jeune actrice, qui a véritablement eu lieu en Janvier 1947. Critique de Le Dahlia noir par Samskeyti. Difficile d`accrocher, d`autant que l`intrigue est passablement embrouillée. Un film noir à l'ambiance vénéneuse et maîtrisée. Dommage... franchement dommage... Choisir de rende à l’écran, la complexité de l’intrigue, la pléthore de personnages, l’ambiance des années 40, qui faisaient l’originalité du roman de Ellroy était un triple défi courageux. Bref un film long et ennuyeux qui agace par ses digressions constantes. (...) Reste un film correct, politiquement surtout. Visiblement, DePalma se fout totalement de l’histoire qu’il raconte, par ailleurs passablement alambiquée et peu compréhensible. Découvrez les 32 critiques de journaux et des revues spécialisées pour le film Le Dahlia noir réalisé par Brian De Palma avec Josh Hartnett, Scarlett Johansson, Hilary Swank, Aaron Eckhart. Données Personnelles | Lire ses 55 critiques, Suivre son activité Kad Merad, David Ayala, Lamine Cissokho, Avec Même sur le plan visuel, le film ennuie, proposant des choix artistiques faibles et convenus. CONTRE: (...) Ce Dahlia noir reste un polar très moyen. On s’ennuie : le côté thriller est raté, aucun suspense n’en ressort, la voix OFF est retorde, le tout est mal pensé, mal fabriqué, idiot et surtout sans âme. Quant au coupable, il intervient à la fin du film sans qu'on est pris soin de nous préparer à ce suspect, en d'autres termes un peu comme un cheveux sur la soupe. (...)Il nous entraîne surtout dans un labyrinthe où il est bien difficile de se repérer tant les situations sont confuses, inutilement compliquées. Lire ses 1 069 critiques, Suivre son activité Le jeux d'acteur est mauvais. Revue de presse | Parce que par ailleurs on se laisse emporter par la passion et le métier d'un Brian de Palma qui retrouve là des thèmes chers à son cinéma. Lire ses 866 critiques, de ©AlloCiné, Retrouvez tous les horaires et infos de votre cinéma sur le numéro AlloCiné : 0 892 892 892 (0,34€/minute). Préférences cookies | Difficile en effet de suivre le film jusqu'au bout. Recrutement | L’échec est d’autant plus cuisant que le choix de ces questions et de ces réponses est si peu judicieux qu’il n’éclaire en rien la compréhension de l’ensemble. Et, comme toujours chez De Palma, le film abandonne le brun pour passer au noir. (...) le plaisir est là, et il est total (...). Et puis, ses mobiles sont d'une complexité déroutante et sans intérêt. 11 abonnés 72 abonnés Dune, James Bond 25, Cruella. L'esthétique est impeccable, et on pourrait légitimer certains choix sur la surenchère du glamour et de la reconstitution au détriment de l'épaisseur des personnages. James Ellroy a su créer toute une histoire captivante autour de ce fait divers. Critique du film de Brian DePalma dans Opération Frisson. Gilles Lellouche, Karim Leklou, François Civil, Avec David Marsais, Grégoire Ludig, Contact | Deux heures complétées par leur suite d’errements de « détectives » boxeurs du dimanche dans une enquête qui patine tellement que le spectateur, au final, s’en fiche plus que tout. Parce que par ailleurs on se laisse emporter par la passion et le métier d'un Brian de Palma qui retrouve là des thèmes chers à son cinéma (...). The Bravados (Classic Western, Full Movie, GREGORY PECK, English) *free full western films* - Duration: 1:37:47. Un film qui s’avère rapidement décevant, proposant un rythme lent, un scénario alambiqué, noyé au milieu d’intrigues secondaires, et des acteurs peu inspirés. Pour 'The Black Dahlia', Brian De Palma a fait appel cette fois-ci au compositeur Mark Isham qui nous livre incontestablement ici l'une de ses meilleures partitions, écrite à son tour dans le style des musiques de film noir des années 40/50. Politique de cookies | Le film, malgré de très belles images et un univers bien rendu, ne fait que survoler l'histoire et surtout ne dégage rien, aucune émotion, on attend que ça se passe et une fois terminé on oublie vite et on a envie de relire le bouquin. Un film policier avec Josh Hartnett, Scarlett Johansson et Aaron Eckhart. forcément ça va être bien ! Et là, c’est le plantage à peu près total. (...) De Palma n'offre pourtant aucune réflexion et reste des plus plats et des plus " premier degré ". Personne, s’il n’a lu le roman, n’est capable, en sortant de la salle, d’expliquer clairement les tenants et les aboutissants des 3 principales intrigues, et de donner avec certitude les liens existant entre les personnages et ces 3 intrigues. Hilary Swank est une monumentale erreur de casting, et quand on a en tête "Million dollar baby" c’est à se taper la tête contre les murs de la voir embringuée là-dedans. Mais non, en fait, même si ce Brian de Palma serait sorti alors que le cinéma ne serait même pas né, le septième art aurait été brûlé, exterminé juste à cause de son scénario abrutissant. CGU | Le «Dahlia noir», c’est le surnom que la presse californienne attribua à Elizabeth Short, jeune femme atrocement assassinée à Los Angeles en janvier 1947. A quand une bonne adaptation d'un roman de James Ellroy?
Etendard 8 Lettres, Master Marketing Digital Nancy, Corde à Sauter Pour Maigrir, Location Vacances Dernière Minute Août, Licence Biologie Marine La Rochelle, Coordination Synonyme 2 Lettres, Trouble Psychique Symptôme, Code Sims 4 Objet,